Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Aller au contenu principal
patagonie voyage

#Tourdumonde : Au bout du monde en Patagonie

Puerto Madryn et la péninsule de valdés

 

A 19h de route de Buenos Aires, nous avons rejoint la Province du Chubut et la côte océanique à Puerto Madryn, petite station balnéaire où les Argentins et Chiliens viennent se baigner l’été.

Mais au-delà des activités nautiques, le Golfe dans lequel se trouve la ville est connu pour sa faune : baleines, orques, dauphins, lions de mer... Nous ne sommes pas à la saison où les baleines viennent se reproduire mais il y a ceux pour qui nous sommes venus : les pingouins de Magellan.

Nous avons fait une excursion d’une journée à la Péninsule de Valdés avec un guide super car il nous a donné plein d’informations sur Puerto Madryn et ses industries (notamment l’aluminium), la végétation (qui est basse car il y a du vent et qui a des pics au lieu des feuilles à cause du soleil : la Patagonie est directement sous un trou dans la couche d’ozone), les animaux, etc. L’endroit est classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO et le guide nous a dit que ce n’était pas forcément une bonne chose car en cas de pénurie d’une ressource dans le monde, si l’endroit possède cette ressource, il peut être saisi au détriment de la population locale.

 

Parc Torres del Paine et glacier Perito Moreno

 

Après un petit vol, nous sommes arrivés à El Calafate, village de base pour visiter quelques endroits immanquables de Patagonie. Il se trouve au bord du Lago Argentino qui est d’un bleu magnifique et au bout duquel on trouve quelques glaciers.

Il ne faut pas croire que nous sommes en altitude car on se trouve seulement à 200m ! La Patagonie offre des paysages que l’on trouve normalement à plus de 2000m vers chez nous car la zone est balayée par un vent humide venant du Pacifique et il y fait bien froid : on nous a dit qu’il neigeait 300 jours par an au-dessus du Champ de Glace Sud qui est un glacier de 350 km qui alimente 48 autres glaciers dont le Perito Moreno (ARG) que nous avons vu. Après l’Antarctique et le Groenland, c’est la 3ème calotte glaciaire du monde !

 

>> Êtes-vous bien assuré pour votre prochain voyage ? Calculez votre prime ici ! <<

 

Une matinée au parc Torres del Paine

 

Bien que nous logions en Argentine, nous avons fait un bref passage côté chilien pour aller admirer le magnifique parc National Torres del Paine, déclaré réserve de biosphère par l’UNESCO.

 

Un après-midi au glacier Perito Moreno

 

Situé dans le Parc National de los Glaciares, c’est le glacier le plus connu tout simplement parce qu’il est le plus accessible. En effet, nous avons fait 1 heure de route pour atteindre les passerelles qui permettent de l’admirer de près..et même de très près puisque cette année, il touche la rive sur laquelle sont les passerelles. Ça n’arrive pas tous les ans et il faudra un certain temps pour que le bout qui touche se creuse avec l’eau, forme un pont puis s’écroule. Le glacier est considéré comme stable, c’est-à-dire qu’il ne rétrécit pas comme la majorité des glaciers de nos jours. Il avance de 2 mètres par jour au centre mais comme ça s’écroule, il garde sa taille (nous avons vu de beaux morceaux tomber dans l’eau accompagnés d’un fort grondement).

Nous en avons profité pour faire une petite balade dessus et c’était génial ! Nous avons chaussé des crampons et avons marché sur le côté du glacier (sans crevasses cachées donc en toute sécurité !) dans un paysage de glace bleutée absolument magnifique. Pour finir, on nous a offert un petit whisky avec de la glace de 400 ans environ.

 

Chorillo del Salto et trek de 2 jours au Fitz Roy

 

A 3 heures de bus d’El Calafate, nous sommes montés plus au nord dans la Patagonie pour aller à El Chalten, petit village dans le Parc National de Los Glaciares où le sommet le plus connu est le Fitz Roy qui culmine à 3359m.

Le premier jour, nous avons fait une petite balade dans le village et nous sommes allés marcher pour rejoindre une jolie cascade non loin de là. Le chemin offrait de beaux points de vue sur la vallée et n’était pas très difficile.

Les 2 jours suivants, nous partis randonner 47 km et dormir dans un campement au pied du Fitz Roy. Nous sommes partis de bon matin sous un ciel plutôt gris pour atteindre le campement Poincenot à 3 heures de marche et monter la tente. Nous sommes ensuite allés marcher jusqu’au Mirador de Piedras Blancas pour admirer un glacier et nous avons grimpé jusqu’à la Laguna de los Tres où un panorama sublime nous attendait.

Le lendemain matin, réveil de bonne heure pour admirer le lever de soleil sur le Fitz Roy que l’on voyait depuis le campement : magique et sans nuages ! Nous sommes ensuite passés par les Laguna Madre et Hija avant de rejoindre le chemin vers la Laguna Cerro Torre accompagnés par des rafales de vent impressionnantes. Par chance, nous avons aperçu le sommet de loin car en s’approchant, nous sommes arrivés sous une tempête de vent et de pluie…En milieu d’après-midi, nous avons bouclé la boucle et sommes rentrés à El Chalten. 2 jours de superbes paysages alternant forêt, champs, lagunes, rochers, glaciers…

 

Anne & Olivier

 

>> Êtes-vous bien assuré pour votre prochain voyage ? Calculez votre prime ici ! <<
 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

ile de paques
Nous voilà perdus au milieu de l’océan à des milliers de kilomètres du Chili. L’île de Pâques...
iguazu
Après un vol Mendoza – Iguazú, nous voici tout au nord du pays à la frontière avec le Brésil et le Paraguay...
aconcagua
Après 21h de bus depuis Salta dont 3 heures d’attente en bord de route à cause d’un pneu qui a explosé...